Retour à l'accueil

Festival de l'Ultracourt

Police de caractères adaptée
Carnet de bord
···

L'Ultracourt au Palace !

La 17e édition du Festival de l'Ultracourt a eu lieu le 10 juin 2022 au cinéma Palace de Bévilard, dans une salle comble de 230 spectateurs. Huit prix ont été remis pour les films les plus réussis de cette édition. Le Jury a décidé de partager le Grand prix en deux, souhaitant ainsi récompenser au même niveau le meilleur film d’animation et le meilleur film vidéo.

La remise des prix s’est déroulée en présence de Martial Courtet, Ministre de la formation, de la culture et des sports de la République et Canton du Jura et Stève Blaesi, chef de l’Office de l’école obligatoire et du conseil du canton de Berne.

Organisé par le Centre MITIC interjurassien, ce festival de courts métrages est ouvert aux productions des élèves de l’école obligatoire du canton du Jura et de la partie francophone du canton de Berne. 

Tout au long de l’année, les élèves ont mijoté dans leur classe de petits bijoux de scénarios, avant de les filmer, de les monter et de les sonoriser à l’aide d’outils numériques, acquérant ainsi certaines compétences en médias et en usages prônées par le plan d’études romand.

Un peu plus de quarante films ont ainsi été produits par des élèves des trois cycles et ont pu être présentés avant le délai d’inscription. 

Tous les réalisateurs en herbe, leurs enseignants et leurs parents se sont retrouvés vendredi soir à Bévilard pour la grande soirée. Le Festival s’est déroulé dans une salle pleine. 230 personnes ont assisté à la projection de la sélection officielle du Jury, constituée des 25 meilleurs films. 

Huit prix ont été remis pour les films les plus réussis de cette édition. Le Jury a décidé de partager le Grand prix en deux, souhaitant ainsi récompenser au même niveau le meilleur film d’animation et le meilleur film vidéo. 

Le Grand prix de la vidéo est revenu à La porte du secret, réalisé par une classe de l’école secondaire de la Haute-Sorne pour un film sordide et rythmé se terminant par une fausse intervention de vrais policiers.  

Le Grand prix de l’animation revient à Pingou1 - Orque, un remake poétique d’une publicité connue. L’efficacité de l’animation, la qualité des dessins et des découpages ont conquis le jury, charmé par cette magnifique réalisation de la classe de 1P et 2P de Sonceboz. 

retour
!!!